Gérald Besse

  • Les artisans de la vigne & du vin
  • Le vignoble
  • Les vins
  • Galerie
  • Infos pratiques
  • Les artisans de la vigne & du vin
  • Le vignoble
  • Les vins
  • Galerie
  • Infos pratiques
  • En savoir plus
    Le premier millésime des vins du domaine a été élaboré en 1984. Depuis, nous avons engrangé de l'expérience, développant des vins tout en finesse, souvent à partir d'un seul cépage pour faire ressortir les arômes présents naturellement dans le raisin et le terroir.
     
    Tout en cultivant notre approche artisanale, nous avons amélioré nos outils de travail. Notre cuvier s'est étendu au fil des années et l'œnologue choisit d'élever un vin en cuve inox ou béton, ou en barriques, selon ce qu'il souhaite obtenir.
     
    La dégustation est le maître mot de la cave. 
    Cela commence par les baies de raisin, dégustées pour déterminer la date des vendanges. Le moût, puis le vin sont dégustés tout au long de la vinification pour s’assurer que celle-ci se déroule bien. 
     
    Pour les vins blancs, la vinification commence par le pressurage, pendant lequel nous extrayons le jus des baies dans le pressoir. Ce liquide est acheminé vers une cuve, où le jus «clair» est séparé des bourbes par sédimentation.
     
    La fermentation alcoolique débute alors, transformant le sucre en alcool. Une fois cette étape complétée, nous dégustonsle vin pour décider de déclencher ou non la deuxième fermentation, qui diminue la sensation d’acidité.
     
    Pour produire du vin rouge, les baies de raisin sont versées dans une cuve pour la fermentation alcoolique. Au cours de cette étape, la couleur et les tanins sont extraits des pellicules du raisin par pigeage – nous mélangeons le raisin, le plus souvent manuellement, pour améliorer sa macération. Une fois que tout le sucre est transformé en alcool, et que le vin est assez structuré, nous procédons au décuvage: nous soutirons le liquide dans une autre cuve et pressons les baies de raisins pour en extraire le jus restant.
     
    Les vins sont alors placés en cuve ou en barriques de chêne pour la deuxième fermentation qui, comme pour le vin blanc, apporte une diminution de l’acidité. 
     
    Lorsque les vins blancs et rouges ont fini leur élevage, ils sont mis en bouteille.